Cette méta analyse s’intéresse aux éléments qui, dans les programmes de guidance parentale, peuvent expliquer la légère réduction de la maltraitance ou de sa récidive. Les programmes passés en revue se concentrent sur l’amélioration des compétences éducatives des parents et sur la modification de leur attitude vis-à-vis de la violence éducative. La plupart de ces interventions proposent du soutien individuel ou en groupe.

C’est un sujet controversé de la littérature. Est-il possible de prévenir la maltraitance ou d’en limiter la récidive ? Cette méta analyse* parue dans le International Journal of Environmental Research and Public Health en juillet 2019 investigue les composants et les techniques utilisées par les programmes de soutien parental afin d’identifier ceux qui se révèlent les plus efficaces dans la prévention de la maltraitance et de la récidive. 51 études ont été passées au crible, 180 effets ont été repérés et 40 composants et techniques « codés ». 6670 participants ont été recrutés, dont 3340 dans le groupe intervention.