L’art de la conversation avec des tout-petits, si propice au développement langagier, n’est pas une évidence pour tous les parents. Certains ont besoin d’être accompagnés pour laisser éclater tout leur savoir-faire en la matière. L’association 1001mots propose une approche très innovante pour sensibiliser et soutenir les familles face au défi du langage. 

Loin des débats et des controverses, la réalité du terrain se révèle souvent revigorante. Florent de Bodman en sait quelque chose. Co-auteur des deux rapports de Terra Nova consacrés à l’investissement social en petite enfance, promoteur du dispositif Parler Bambin, il connaît la dimension souvent polémique de la prévention précoce des inégalités. Peut-être parce que l’engagement social est une histoire de famille, cet énarque, ancien administrateur civil à Bercy, n’a pas voulu se contenter de la bataille d’idées et du plaidoyer. Il est passé à l’action, a fondé et dirige aujourd’hui 1001 mots, « start-up associative » dont l’objectif est d’aider les parents à éveiller leur enfant au langage. L’équipe compte des orthophonistes, psychologues, chercheurs. (…)