A Londres, les 24, 25, 26 et 27 janvier derniers se déroulait le BETT, rendez-vous international des entreprises et start-ups Edtech (nouvelles technologies de l’éducation). Nous avons arpenté ce salon à la recherche des outils dédiés aux enfants avec des besoins particuliers.

Les « Tech », du numérique à la robotique en passant par les imprimantes 3D, ont apporté à l’ « Ed » de nombreuses innovations pédagogiques, et ce depuis longtemps : la première édition du BETT a eu lieu en 1985. L’adaptabilité et la flexibilité qu’elles permettent les rendent spécifiquement attractives pour les élèves à besoin éducatifs particuliers. Ce terme vague désigne autant les élèves allophones que les dyslexiques ou les élèves souffrant d’un handicap sensori-moteur. Autant de situations scolaires qui exigent des prises en charge spécifiques. Dans ce grand salon professionnel, de nombreux exposants étaient étiquetés comme adressant les “besoins éducatifs particuliers”. De quelle manière ? (…)