Travailler sur la sensibilité des figures d’attachement secondaires que constituent les personnels de crèches: c’est l’objectif de cette intervention qui a été testée dans des établissements aux Pays-Bas, avec un programme initialement pensé pour les parents via des visites à domicile. Les résultats sont prometteurs. Il est possible d’améliorer les réponses aux besoins de l’enfant, même chez des professionnels formés et aguerris.

Le programme VIPP constitue l’un des plus évaluées aux Pays-Bas. Il s’agit d’une intervention au domicile des familles, qui vise à renforcer un attachement secure chez l’enfant en améliorant la sensibilité parentale. Le programme met l’accent sur la reconnaissance des signaux émis par l’enfant et la capacité à y répondre de façon prompte et ajustée, ainsi que sur les émotions. Le principe du « parler pour l’enfant » consiste à se faire le porte-voix des émotions de l’enfant en les verbalisant à haute voix, à partir des expressions faciales et indices non verbaux donnés par l’enfant. (…)