Voici une très instructive meta analyse qui plonge dans les boîtes noires des programmes de soutien à la parentalité. Consacrée aux interventions ciblant les comportements « disruptifs » des enfants, elle identifie les « techniques » transmises aux parents qui se révèlent les plus efficaces. Et montre aussi à quel point les résultats diffèrent selon que le programme est proposé en préventif ou en curatif.

La littérature montre que pour des enfants présentant un comportement disruptif (haut niveau d’agressivité, faible capacité d’auto régulation, provocations, défiance…), les programmes qui visent à modifier le comportement des parents constituent la méthode la plus efficace. Ces programmes sont en général multi-facettes (l’objectif est d’augmenter les connaissances et compétences des familles et modifier leurs pratiques) et il est difficile de savoir ce qui fonctionne exactement. La méta analyse* publiée en février 2019 dans la revue Child and Adolescent Psychiatry propose de passer au crible la boîte noire de ces programmes afin d’identifier les techniques qui apparaissent comme les plus efficaces, c’est à dire de comprendre ce qu’il est nécessaire d’enseigner aux parents pour que le comportement de leur enfant soit moins disruptif. (…)