Ce rapport de la Education Endowment foundation porte sur le partenariat parents-école. Il s’agit d’une revue de littérature des actions qui facilitent cette coopération dans le but d’améliorer les résultats scolaires des enfants. Le champ d’investigation est donc très précis. Il n’est pas ici question de traiter l’ensemble de la problématique de la co-éducation mais seulement de répertorier les dispositifs qui ont un impact sur les performances académiques des élèves.

Dans l’introduction de cette revue de littérature en forme de guide*, intitulée  “Travailler avec les parents pour soutenir ls apprentissages des enfants”, Kevan Collins, le directeur de l’Education Endowment Foundation, déplore qu’ « en dépit des efforts fournis, les élèves les plus pauvres sont toujours beaucoup moins susceptibles que leurs pairs de quitter l’école avec les qualifications dont ils ont besoin. » « Alors qu’une grande partie de ce combat peut être menée à l’intérieur de l’école, ce qui survient à la maison est également crucial. Nous savons que le niveau d’implication parentale est associé de façon consistante avec les résultats académiques des enfants. Nous savons aussi que l’emploi d’un parent, son niveau d’éducation et de revenus comptent moins pour le développement de l’enfant que ce que ce parent fait réellement avec lui. »

Le rapport décline quatre grandes recommandations qu’il développe dans le détail. (…)