Nous résumons ici plusieurs articles scientifiques publiés au cours du premier trimestre 2018, qui traitent de la maltraitance et plus généralement des violences subies pendant l’enfance et de leurs répercussions à l’âge adulte.

Liens entre les abus pendant l’enfance et la dépression chez les seniors

International Journal of Geriatric Psychiatry

Les auteurs de cet article incitent à investiguer l’éventualité d’abus pendant l’enfance chez les personne âgées souffrant de dépression. Ce facteur est en effet une cause parmi d’autres et devrait être pris en compte dans la thérapie envisagée.

Ne pas sous-estimer les effets délétères du harcèlement chronique

Canadian Medical Association Journal

D’après cette analyse des données issues d’une cohorte longitudinale canadienne, 15% des enfants sont exposés à du harcèlement chronique et sévère. Ces enfants présentent ensuite un risque beaucoup plus élevé de souffrir de troubles anxieux ou dépressifs graves ou de tenter de se suicider. Plus de la moitié des enfants de l’échantillon ont souffert d’un harcèlement léger à modéré, ce qui conduit les auteurs à considérer que cette forme de harcèlement (se voire attribuer un sobriquet ou être exclu du groupe) est assez courant chez les jeunes enfants et n’est en tous cas pas associé à des troubles mentaux ultérieurs. Les enfants qui subissent tôt un harcèlement sévère continuent d’être harcelés au début de l’adolescence. Les auteurs préconisent une prévention précoce de ces comportements, avant même l’entrée dans le système éducatif formel. (…)