Cette évaluation d’un programme ancien dédié aux familles toxicomanes montre un bon taux de retour des enfants placés auprès de leurs parents sans risque majoré pour ces enfants.

Il s’agit ici d’une méta analyse parue dans la revue Child Abuse and Neglect concernant les résultats du programme le plus connu dans la prise en charge des familles ayant des problèmes d’addictions, le « Family Treatment Drug courts », élaboré aux Etats-Unis et implanté en Angleterre, en Australie et en Irlande du Nord. L’objectif des auteurs est d’évaluer la plus-value du programme en comparant l’évolution des enfants des familles participantes avec le développement d’enfants dont les parents consommateurs de drogues n’ont pas bénéficié de ce programme. Les auteurs distinguent deux types d’effet : les effets de l’intervention sur la probabilité d’un retour en famille des enfants placés et les effets sur le niveau de sécurité des enfants une fois revenus auprès de leurs parents. Pour le premier indicateur, le groupe intervention compte 3402 enfants contre 3683 enfants dans le groupe contrôle. Pour le second indicateur un groupe de 842 enfants a été comparé à un groupe contrôle de 632 enfants. (…)