A l’occasion de la 29ème édition des Semaines d’information sur la santé mentale, voici un petit florilège des études relatives à la santé mentale des parents et des enfants. Elles proviennent en partie de nos Pueriscope. Nous avons aussi regardé les méta analyses publiées récemment sur le sujet.

Les troubles des parents et leurs impacts sur les enfants

La scolarité des enfant ayant une mère dépressive

Les auteurs de cette recherche publiée dans le Journal of Adolescence en 2017 ont voulu comprendre quels étaient les facteurs qui pouvaient intervenir dans la corrélation entre d’un côté la dépression maternelle et de l’autre les plus faibles résultats scolaires des enfants. Ils ont formulé deux hypothèses : 1) la dépression maternelle affecte les capacités parentales des mères qui impactent à leur tour les capacités d’auto-contrôle des enfants qui ont un effet sur les résultats scolaires 2) La dépression maternelle a un impact sur les fonctions parentales du père qui ont elles aussi un effet sur les apprentissages des enfants. Les chercheurs ont procédé en trois temps, à six mois d’intervalle à chaque fois. La première vague a concerné les mères auxquelles était soumis un questionnaire pour évaluer leur santé psychique. La deuxième vague a concerné les enfants, âgés en moyenne de 11 ans, lesquels devaient évaluer à l’aide de deux tests différents la perception qu’ils avaient de la chaleur et de l’hostilité maternelles et paternelles. Leur capacité d’auto-régulation était également évaluée. La 3ème étape a consisté en l’analyse des résultats scolaires en fin d’année. (…)