Les dixièmes Assises de la protection de l’enfance ont consacré une table-ronde à la vision et au système des autres pays, parmi lesquels la Belgique, la Grande-Bretagne et le Canada. Des comparaisons instructives et éclairantes.

En matière de protection de l’enfance, sujet si complexe qui échappe difficilement à l’idéologie, comment font les pays dont les sociétés peuvent sembler équivalentes à la nôtre ? Jessica Seghers, responsable du service SOS-enfants de l’Office de la naissance et de l’enfance (One) de la fédération Wallonie-Bruxelles, explique que, comme en France, le repérage pose aujourd’hui moins de difficultés. « Même si dans nos chiffres, les enseignants restent peu présents ».
Problème corollaire à ce meilleur repérage : la demande augmente avec l’offre de services qui n’a pas la capacité de faire face. « Les modalités de la prise en charge restent une vraie question ».
Le manque de moyens demeure une préoccupation constante. (…)