Le 19 janvier dernier avait lieu un débat public sur les besoins fondamentaux de l’enfant en protection de l’enfant. Journée riche qui avait permis de mettre en exergue la nécessité de s’atteler à un tel sujet. Les acteurs de la démarche de consensus viennent de remettre leur rapport. Notre synthèse et analyse.

Le rapport remis ce mardi 28 février à la Ministre Laurence Rossignol sur les besoins fondamentaux de l’enfant en protection de l’enfance a fait nettement moins de bruit que l’annonce du premier plan interministériel de lutte contre les violences faites aux enfants. Il se révèle pourtant fort intéressant dans la mesure où il constitue une étape supplémentaire dans la volonté de faire primer l’intérêt de l’enfant et qu’il adopte un angle d’attaque scientifique nourri des données de la recherche internationale. Ce document vient clore une démarche de consensus menée par Marie-Paul Martin-Blachais et animée notamment par un débat public le 19 janvier dernier.